A l’attention du malin lapin

Cher lapin malin, vos commentaires ont été diversement appréciés par les membres de notre confrérie. (remarquez, entre vous et moi, Eric a effectivement grossi !)
Aussi, avons-nous décidé de répliquer…
Voici quelques vers écrits par le plus poète (le seul ?) d’entre nous, et qui vous sont destinés :

Prés d’une fois par mois
le temps d’une soirée
8 hommes bien motivés,
autour de quelques plats,
viennent à se retrouver.
Mais avant que l’assiette ne soit enfin remplie
la brigade s’atèle à préparer fièrement ,
sous l’œil vigilant du grand chef averti,
non avare de conseils pour ses petits commis,
ce qu’il y aura dedans.
Et dansent les casseroles
quand râle le robot,
et tintent les couteaux
quand les poêles s’affolent.

Au menu, mes amis
il y aura cette fois,
du lapin c’est promis.
J’en connais un déjà
non loin de la fourchette.
Par delà la fenêtre
nous le voyons dehors.
Elle nous nargue la bête…
pas pour longtemps encore.
Armez donc vos fusils,
la chasse est bien ouverte.
Il faut qu’il soit pris
ce lapin si malin.
si vous voulez manger il nous faudra sa tête…
si vous ne l’avez pas vous resterez a jeun….

Publicités

9 Réponses to “A l’attention du malin lapin”

  1. Bon cher poète, on s’y met quand à cette pièce de théatre?!!!

  2. Rêvez, rêvez, ça ne mange pas de pain
    et regardez encore sauter le lapin.
    Armez vos fusil vous n’aurez rien
    et continuez de fantasmer en haut du sapin.
    Connaissez-vous le refrain ?
    Ce matin… un lapin…
    a tué un chasseur… c’était un lapin…
    Bande de petits malins,
    continuez vos alexandrins
    Allez les nains !
    c’est l’heure du soufflé au raisin !

  3. et mais c’est la glande ici, ça fait des mois que y a rien… Oh ! quel dommage ! on s’est toutes tellement régalées avec la gelée de café…

  4. Monsieur Bruno … sachez que depuis votre com sur le blog de chouquette je suis sous prozac et autres anti drepesseur …. vraiment !

  5. Y a des fautes d’orthographe dans le poème…. Avant de jouer les Virgile, faurait voir à vous faire offrir un dico par vos gonz…!

  6. Je connais certains de ces fiers et talentueux cuisiniers, que je salue bien bas, mais y’aurait pas un souci de rythme et de pieds dans ce poème ?
    J’ai trouvé ou Lapinmalin venait se défouler entre deux billets, j’aurais pas cru ! (ou cuit ? )

  7. Ça avance pas super vite vos recettes, non ?

  8. C’est clair, on meurt de faim!

  9. Rêvez, rêvez, ça ne mange pas de painet regardez encore sauter le lapin.Armez vos fusil vous n’aurez rienet continuez de fantasmer en haut du sapin.Connaissez-vous le refrain ?Ce matin… un lapin…a tué un chasseur… c’était un lapin…Bande de petits malins,continuez vos alexandrinsAllez les nains !c’est l’heure du soufflé au raisin !
    +1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :