Les français…

« On nous dit orgueilleux; nous ne cessons de nous dénigrer. On nous dit adeptes de la raison, de la symétrie; nous sommes désordonnés, sentimentaux, girouettes. On nous associe à la Révolution; nous rêvons de rois, de reines et de princesses. Nous courons derrière toute nouveauté, mais refusons de bouger une vieille pierre. Nous manions les grandes idées et cultivons les petits calculs. Nous clâmons l’universel et râlons devant l’étranger. Nous souhaitons que nos femmes soient brillantes et émancipées, habiles dans « les jeux de nuages et de la pluie », mais attentives aux enfants et au boeuf miroton. Elles demandent aux hommes d’être protecteurs sans autorité, séducteurs sans infidélité, féministes le jour, machistes la nuit. Nous reprochons à l’Etat d’être fort quand il est fort, d’être faible quand il est faible. Bref nous sommes, je crois, un peuple vivant. »
Extrait de « Le Bénarès – Kyoto » d’Olivier Germain-Thomas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :